Entretenir un escalier en carrelage

    Le 1 Avril 2019

    entretenir escalier en carrelage 01
    Avr

    Votre escalier est mis à rude épreuve par les nombreuses allées et venues qui peuvent l'encrasser et ternir son éclat initial. Découvrez sans plus tarder comment nettoyer et rénover votre escalier afin de lutter contre cette usure, sans oublier l'entretien de la main courante bien sûr !

    Votre escalier en carrelage se situe à l'extérieur

    Qu'il s'agisse d'un escalier en carrelage parallèle à la maison ou menant à votre perron, ce dernier subit la poussière et l'humidité. À l'automne ou au printemps, prenez soin de le décaper en profondeur avec un nettoyeur à haute pression. En entretien régulier, récurez-le avec un balai brosse et une solution d'eau chaude et de cristaux de soude.

    Pour éviter de chuter quand le temps est à la pluie ou à la neige fondue, il est possible d’utiliser un produit hydrofuge pour éliminer l'humidité de la surface et même l'en préserver. Si cet escalier est revêtu de faïence, de céramique ou de grès, il suffit d’utiliser un mélange d'eau chaude de produit pour nettoyer les vitres afin de lui rendre toute sa brillance.

    L' escalier en bois aurait nécessité de plus grands efforts puisqu'il aurait fallu le poncer avec du papier de verre, le peindre et le vernir. L'escalier en carrelage se montre donc facile d'entretien en comparaison ! Nul besoin d'appliquer une quelconque sous-couche, une pâte à bois, une lasure ou un vitrificateur spécifique.

    Votre escalier en carrelage se situe à l'intérieur de votre logement

    Avant un nettoyage à l'eau, il faut veiller à dépoussiérer son sol carrelé, tout en gardant à l'esprit que certains carreaux sont poreux ou recouverts d'un émail fragile. Un balai à poils souples suffit pour traquer la poussière sur les marches avec efficacité, mais l'aspirateur convient aussi, à condition d'y adapter la brosse correspondant aux sols durs.

    À la fois traditionnelles et adaptées au confort moderne, les tomettes ou autres variations de la terre cuite nécessitent quelques précautions d'entretien. Mieux vaut privilégier un lavage en douceur avec un balai microfibre ou une serpillière. Du savon noir très dilué ou un peu de produit vaisselle peuvent venir à bout des salissures. Pour la main courante, un simple chiffon suffira à vous débarrasser des saletés.

    Évitez les faux-pas

    Bien que le carrelage résiste bien à l'usure et aux nettoyages, l'entretien ne doit en aucun cas être excessif. Il faut prendre garde à ne pas laver son escalier en carrelage en profondeur chaque jour. De manière générale, il faut proscrire les techniques de frottement trop abrasives comme la paille de fer. De même, oubliez l'eau de javel au risque de décolorer et endommager vos carreaux de terre cuite.

    Pour la protection du sol et de l'environnement, vous pouvez toujours opter pour un nettoyage écologique. Deux cuillères à soupe de vinaigre blanc diluées dans un seau d'eau chaude suffisent pour désinfecter ! La même dose de bicarbonate de soude utilisée à l'identique efface bien les traces. Même l'eau de cuisson des pommes de terre débarrasse vos marches de la saleté !

    Avec l'escalier en carrelage, oubliez ponçage, séchage et vitrificateur. Contentez-vous de le dépoussiérer, de le récurer et de frotter plus énergiquement en cas de tâches incrustées !

    Laisser un commentaire